Enduit façade à Nîmes

Un enduit est une ou plusieurs couches de mortier, qu’on met sur un support, afin de le revêtir contre le vent, le soleil, les eaux de pluie, etc. dans le but d’uniformiser, protéger et décorer.

Il en existe plusieurs types qu’on personnalise pour le ravalement de façade, en fonction des matériaux : béton, brique, pierre.

Ainsi, la pose d’un enduit doit suivre une certaine norme précise pour une conformité avec le support sur lequel il est appliqué.

Pour ce faire, faites appel à des façadiers professionnels comme notre entreprise ADPS pour une pose d’enduit avec ou sans peinture.

Le crépi projeté

Les enduits en crépi projeté constituent des adhérents de forte résistance. Ils peuvent être réalisés en deux couches ou en trois couches, selon les supports, l’exposition, et le but escompté.

La couche première du crépi projeté est composée d’un mortier de dosé et mélangé ou d’enduit courant, dit GP.

Ce dernier doit répondre à plusieurs critères : le temps de durcissement, la résistance, l’adhérence…

Le dosage de la deuxième couche de mortier se fait en fonction de la catégorie du support et non de la première couche.

Le crépi écrasé 

À l’image du crépi projeté, le crépi écrasé ou « enduit tyrolien » est appliqué d’une manière abondante sur un support sain et propre.

Il est le plus souvent appliqué en trois couches avec une épaisseur maximale de 30 mm.

La réalisation d’un crépi écrasé nécessite des équipements comme la tyrolienne, une machine manuelle, une manivelle avec des lamelles flexibles et un levier.

Sa finition lisse avec des disparités fait son charme et lui permet de protéger et de décorer le mur sur lequel il est appliqué.

Le crépi taloché

L’application d’un enduit taloché nécessite toujours un support extérieur, nu et sain.

Elle peut se faire manuellement avec une taloche ou une truelle mais on peut l’appliquer avec un outillage mécanique comme le pistolet.

Pour mieux réussir son ravalement de façade en enduit avec pistolet, il faut que l’outil soit perpendiculaire au support, à une distance entre 0,7 et 1 m, et effectuer un mouvement de passes croisées sur les passes précédentes de 50 % à chaque fois.

Joignez nos façadiers aguerris pour plus de détails !

Le crépi gratté

Opter pour un crépi gratté, c’est accorder un peu plus de temps au ravalement de la façade.

Par ailleurs, il offre sécurité et résistance au support sur lequel il est appliqué, grâce aux matériaux dont il est souvent composé : pierres, parpaings, ciment ou autres.

La belle finition pleine, grattée et lisse du crépi, convient parfaitement à une maison contemporaine comme à une maison traditionnelle.

Le crépi gratté est peu sensible aux salissures et aux intempéries et il peut constituer un revêtement isolant s’il est épais.